5 questions sur la fatigue au volant

14 juin 2019
Conduire un véhicule exige toujours doigté, connaissance, expérience et attention. D’ailleurs, tout au long de vos cours de conduite, on vous a rappelé que les facultés affaiblies étaient le pire ennemi de la sécurité routière. Mais saviez-vous que la fatigue au volant est probablement le facteur le plus susceptible d’affaiblir vos capacités?

En fait, selon les chercheurs, le manque de sommeil pourrait être aussi dangereux que l’alcool au volant, sinon plus. 

La fatigue au volant est considérée comme la 3e cause d’accidents au pays. 

Un éminent spécialiste canadien, le Professeur Charles Morin, fondateur du Centre d’études du sommeil de l’Université Laval, estime même que l’absence de certaines données sous-estime son importance et qu’elle se situerait plutôt au deuxième rang des causes d’accident.

Pas de solutions miracles

Tout le monde manque parfois de sommeil. Comment faire, alors, pour éviter le risque de s’assoupir au volant? Malheureusement, il n’y a pas de solution miracle. La seule vraie méthode est de ne PAS conduire quand on est fatigué!

Oubliez le café fort, la musique à tue-tête ou la fenêtre ouverte en hiver. La seule réponse au manque de sommeil, c’est de dormir. Et c’est aussi la seule façon de retrouver la vigilance au volant.

Vrai ou faux?

Vous pensez savoir comment contourner le manque de sommeil? Alors, testez vos connaissances avec ces quelques questions :

1. On peut rester au volant 18 heures d’affilée sans impact négatif sur la conduite

FAUX : rester éveillé pendant une période de 17 à 19 heures a le même effet sur vous que si vous aviez un taux d’alcool dans le sang de 0,05. Plus de 20 heures d’éveil continu, et c’est l’équivalent d’un taux d’alcool de 0,10 – plus que ne le permet la loi. Vous ne pouvez donc pas échapper au besoin d’une nuit de sommeil suffisamment longue.

2. Une sieste doit durer 20 minutes pour aider à reprendre la route

VRAI : 20 minutes et surtout pas plus. Vous vous sentez devenir somnolent? Arrêtez-vous en bordure de la route, dans un endroit sécuritaire, et dormez pendant une vingtaine de minutes. Plus que cela, vos ondes cérébrales vous feront entrer dans un sommeil profond et vous aurez de la difficulté à vous réveiller. Moins, et vous ne ressentirez pas l’effet de repos voulu. Un petit 20 minutes vous donnera assez de vigilance pour rouler deux ou trois heures de plus.

Fatigue au volant

3. Le café n’a aucun effet sur votre vigilance

VRAI et FAUX : en fait, la caféine a un effet, mais seulement à court terme, et il prend une vingtaine de minutes avant de se faire sentir. La méthode idéale : buvez une tasse de café fort, dormez immédiatement 20 minutes et, au réveil, la caféine vous donnera le coup de fouet nécessaire pour repartir sur la route en toute sécurité.

4. Les personnes âgées sont plus souvent victimes de somnolence

FAUX : selon le Professeur Morin, ce sont surtout les jeunes qui sont victimes de somnolence, parce qu’ils ont tendance à dormir moins longtemps. Les hommes d’environ 45 ans et qui souffrent d’embonpoint sont aussi des victimes toutes désignées de la fatigue au volant. Sans oublier, bien entendu, les personnes souffrant d’un quelconque problème lié au repos, qu’il s’agisse d’insomnie ou d’apnée du sommeil, par exemple.

5. C’est dans la nuit que la somnolence est la plus remarquée sur les routes

FAUX : en fait, le même cycle d’engourdissement (appelé rythme circadien) qui vous frappe si vous roulez de nuit se manifeste aussi en plein cœur d’après-midi. La situation est encore pire si vous avez mangé un lourd repas sur l’heure du lunch. Alors, mangez léger, et ne prévoyez pas de longs déplacements en voiture entre 13 h et 15 h.

Assurance auto

Nouvelle voiture?

Obtenez le montant de votre prime d'assurance en seulement 3 minutes!

Et la technologie?

De plus en plus de constructeurs de voitures proposent, en option, des systèmes de sécurité qui détectent la fatigue et la perte de vigilance au volant, soit en évaluant votre conduite au fil des kilomètres, soit en regardant directement dans vos yeux à l’aide d’une caméra. Ces systèmes ont un coût, mais peuvent rendre de fiers services.

On s’arrête

Vous êtes au volant et vos paupières sont lourdes? Garez-vous, prenez une pause. Rien ne vaut la peine de mettre votre vie en danger, ne poussez pas vos limites!

 

Vous avez des questions à propos de votre assurance auto? Votre renouvellement approche? Appelez-nous!